Assurance auto : comment faire face à un sinistre ?

Un dommage ou un sinistre comme un incendie, un séisme vient parfois inattendu. Les conséquences qui en découlent sont généralement très fâcheuses. Ainsi, se faire assurer vous permet de faire face rapidement à des situations pareilles. L'assurance auto par exemple est une méthode fiable pour faire face à un sinistre. Comment s'y prendre alors ?

Premier geste : faire un constat amiable

Vous devez disposer d'un constat amiable pour bénéficier d'une indemnisation le plus tôt possible. En effet, le constat est un formulaire que vous devez remplir et qui vous assure, peu importe le type de sinistre. Vous pouvez voir le site pour plus d'informations sur le constat amiable. Par ailleurs, votre assureur ne s'intéresse pas particulièrement à la cause de votre accident. Que ce soit pour une simple virée ou un voyage, il est préférable que vous vous réunissiez tout le temps de votre constat.

Deuxième geste : déposer un dossier pour prévenir votre compagnie d'assurance

Dans le cas d'un accident de route et dans tous les cas de sinistre d'ailleurs, vous devez déclarer le sinistre à votre assureur. Ceci se fait par une lettre de déclaration, le constat et votre carte grise. La procédure de déclaration paraît plutôt simple. Cependant, il y a des délais à respecter pour déclarer un sinistre, autrement vous ne pourrez plus être indemnisé. Ces délais sont de : · 2 jours ouvrés pour un vol de voiture. · 5 jours ouvrés en cas d'accident de la route. · 5 jours ouvrés pour un bris de glace. · 5 jours ouvrés en cas d'incendie. · 10 jours ouvrés en cas de catastrophe naturelle ou technologique, à compter du moment où le document officiel constatant l'état est transmis.

Consulter votre assureur auto avant de faire une réparation

Certaines compagnies peuvent dans certains cas régler financièrement le sinistre en faisant un chèque sur place. Mais il faut d'abord que ces compagnies établissent la réalité des dommages. C'est essentiellement pour ça que vous devez éviter de procéder à une réparation sans l'accord de l'assureur. Vous pouvez en résumé vous octroyer de votre droit d'indemnisation en vous rapprochant à temps de votre assureur auto. Comme précédemment dit, vous devez éviter la réparation avant de vous faire assurer.