La gonarthrose, qu’est-ce que c’est ?

L'arthrose est une affection articulaire à évolution très lente qui entraîne une dégradation du cartilage. Elle peut toucher toutes les articulations. La population touchée en France est estimée à 10 millions de personnes, dont la majorité a plus de 65 ans. L'articulation du genou est touchée chez un tiers d'entre eux. L'arthrose du genou, également appelée gonarthrose, est extrêmement douloureuse. Nous allons voir en détails comment elle se manifeste et essayer d’y trouver une solution. 

Savoir exactement de quoi l’on souffre peut alléger le mal 

L'arthrose est la maladie articulaire le plus répandu. Une majorité de cas ont été analysées : découvrez cette info ici. Elle est provoquée par la détérioration précoce du cartilage, la couche gélatineuse qui recouvre l'extrémité des os et qui empêche leur frottement lorsqu'ils se déplacent les uns sur les autres. Le cartilage, en particulier, s'amincit et se rompt avec l'âge. 

La membrane synoviale qui lubrifie l'articulation ainsi que les os qui constituent le reste de l'articulation peuvent également être affectés par la dégénérescence du cartilage. L'arthrose du genou, également appelée gonarthrose, touche environ un tiers des personnes qui en sont atteintes. 

Est-il possible d’y trouver un remède ? 

Il n'existe pas de traitement immédiat, les seules thérapies disponibles sont les antalgiques symptomatiques. Les antalgiques sont la pierre angulaire du traitement de la crise d'arthrose. Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens sont bénéfiques en cas d’une évolution inflammatoire trop importante. 

Des injections de corticostéroïdes peuvent être fournies localement. Des injections d'acide hyaluronique peuvent aussi être proposées. Cependant, la sécurité sociale ne les prend pas en charge car rien ne prouve que ces injections soient supérieures à un placebo, selon les recherches scientifiques existantes. 

Pour préserver la souplesse et la stabilité des articulations, des séances de rééducation par kinésithérapie sont fortement conseillées. Vous pouvez renforcer vos quadriceps en effectuant ces exercices, qui permettent également d'élargir l'amplitude de mouvement de votre articulation. La rééducation préopératoire est prise en compte avant l'intervention chirurgicale.