Les tapis d’éveil pour bébé : on vous dit tout

L’utilité des tapis d’éveil pour bébé n’est pas connue de tout le monde. D'autres ignorent même son existence. Pourtant, c’est un outil qui a son importance, car il participe à l'éveil des sens du bébé et l’aide à mieux appréhender son environnement. Dans cet article, on abordera quelques questions liées aux tapis d’éveil pour bébé. 

Comment ça marche ?

Pour vous procurer un tapis d’éveil, https://tapis-deveil.fr est un site idéal. Bébé distingue en premier les teintes vives très courantes sur les tapis d'éveil, il peut donc être posé sur son dos dès son 1er mois. Bien installé sur son tapis moelleux, bébé fait connaissance avec le petit univers qui l'entoure. 

Si vous rajoutez un cerceau aux formes et de couleurs vives, il adorera les observer depuis son plus jeune âge. Au début, le tapis est le partenaire de bébé pour différencier les couleurs, ensuite, au fur et à mesure qu'il grandira, ses autres sens seront éveillés.

Progressivement, bébé va élargir son champ de capacités, découvrir et essayer de nouvelles choses, ce qui lui permettra peu à peu de se familiariser avec son entourage. 

Au moment où bébé commence à découvrir son environnement du bout de ses petits doigts, le tapis de jeu, généralement composé de différentes textures (petits boutons, étoffes douces, étoffes bruissantes) constitue un merveilleux moyen d'évolution. Vous pouvez permettre à votre enfant de découvrir les formes et surtout, les couleurs, tout en étant allongé sur le dos. 

À quel âge bébé peut-il l’utiliser ?

Généralement, à six mois, bébé commence à expérimenter la posture à quatre pattes et trouve ses marques en se balançant. Les gestes de sa tête sont bien maîtrisés. 

La mobilité fine se développe aussi vite, et votre bébé observe de plus en plus les objets, les frappe pour varier les perceptions et les fait circuler les objets d'une main à l'autre. 

C’est donc le moment idéal pour lui prendre un tapis d’éveil. Les tapis d’éveils participent à l’éveil de votre enfant en l’aidant à mieux percevoir le monde qui l’entour