Tout savoir sur le métier de lapidaire

Il existe de nombreux métiers dans le domaine de la joaillerie et parmi ceux-ci, il y a celui de lapidaire qui demeure encore méconnu par certains. Celui-ci est chargé de tailler les pierres gemmes. Le terme lapidaire est aussi souvent utilisé pour désigner un marchand de pierres. Voici ce qu’il faut savoir à ce propos.

Les origines du métier

A l’époque de la pierre polie, l’homme a pris conscience de l’avantage d’utiliser une pierre lisse pour ses différents outils. Toutefois, il faut dire que la démarche était plus pratique qu’esthétique à cette période.
Au moyen âge, il y avait des parures dotées de pierres brutes gravées ou non et sculptées tout en adoptant une certaine forme. Ce n’est que depuis quelques siècles que les techniques de taille moderne ont vu le jour. Pour en savoir plus sur la tradtion des lapidaires, rendez-vous sur le blog.

Description du métier de lapidaire

Le métier du lapidaire consiste à tailler des pierres précieuses et semi-précieuses tels que le rubis, le saphir, l’émeraude, etc. Toutefois, le diamant n’en fait pas partie car il est travaillé par le diamantaire.
Pour travailler les pierres brutes, il faut suivre de nombreuses phases telles que le sciage, la taille, la mise en forme, le polissage, etc. Le lapidaire a également pour mission de réaliser la taille des pierres qui sont abimées ou déjà travaillées. Il s’agit généralement des pierres qui ont seulement besoin d’être ajustées, retaillées et calibrées.
En ce qui concerne la beauté des gemmes, elle permet généralement l’agrémentation des autres matériaux précieux. C’est ainsi qu’on obtient des magnifiques pièces de joaillerie comme les parures, les broches, les accessoires d’ornements et de décoration, etc.
Pour le travail du métal, le lapidaire doit réaliser des opérations comme la fonte, l’assemblage, le montage, le soudage, la décoration, etc.