Un confinement de 40 jours sous la terre, sans lumière et sans notion du temps ; une expérience unique pour les concernés

Le passage du coronavirus a laissé un grand impact dans notre quotidien. Certes, nombreux ont péri à cause de ce dernier. Et d’autres, se retrouvent constamment dans l’anxiété. En vue de lutter contre le stress et de s’épanouir pleinement, malgré l’existence du virus ; quelques personnes ont décidé de tenter une expérience unique. Nous allons vous le mettre en relief à travers cet article.

L’expérience Deep Time, synonyme d’épanouissement personnel

Nous avons toujours considéré le confinement comme le fait de se protéger de tout contact avec le virus, tout en restant chez soi. Et ce, ayant pour but fondamental de limiter les risques sanitaires.

En effet, nous pouvons lutter progressivement contre le virus grâce à cette méthode. Pourtant, le fait de toujours vivre dans la peur peut nous mener vers la dépression. C’est pourquoi, lors de cette nouvelle expérience, toutes les aptitudes d’une quinzaine de personnes, seront mises à l’épreuve. De ce fait, ces personnes sont obligées de vivre dans une grotte, pendant 40 jours, en se privant totalement du monde ; visitez ici si vous souhaitez obtenir d’amples informations. Elles doivent alors se séparer des technologies comme le smartphone, la montre, la radio, ou même l’internet. Ainsi, elles apprendront à affronter les situations inattendues.

Particulièrement, l’expérience Deep Time permet aux participants d’être plus apte à trouver une solution à chaque problème, en faisant usage du cerveau. Notons que ces participants n’ont qu’à utiliser les 5 organes de sens pour survivre, sous la terre.

Les conditions requises pour vivre l’expérience Deep Time

Afin de participer à cette expérience, les explorateurs sont obligés d’accepter certaines règles. L’une d’entre elles, est l’adaptation de vivre sans la présence de lumière naturelle. C’est-à-dire que les explorateurs doivent essayer de survivre par leurs propres moyens. Par exemple, en générant de l’électricité à l’aide d’un pédalo, ou en puisant de l’eau qui se trouve à plusieurs mètres de profondeur. Concernant le profil, chacun d’entre nous a la possibilité d’y participer à condition d’aimer l’aventure.